Recevoir la newsletter
Formation Sanitaire Résultats 1 à 20 sur 74 résultats de recherche

Comparez les programmes, prix et disponibilités de 3 organismes sélectionnés pour vous


Connaître les missions d’un président de CHSCT.

Être capable d’animer et évaluer une formation-action PRAP destinée aux personnels d’établissements accueillant de jeunes enfants

Maintenir et actualiser ses compétences de formateur SST.

Présentation des obligations Comprendre les mécanismes Définir une démarche de prévention

Adapter les professionnels à leur emploi dans le cadre du plan Alzheimer et maladies apparentées 2008-2012. Former les professionnels qualifiés pour être aptes à exercer auprès des patients Alzheimer en grande dépendance ou présentant des troubles cognitifs, des techniques de soins et accompagnements spécifiques. Perfectionner les différentes professions AMP/AS/AVS à une fonc...

Concevoir, animer et évaluer des formations de Sauveteur-Secouriste du Travail.

Maintenir et actualiser ses connaissances liées à l’AFGSU 2.

Identifier la finalité d’une transmission ciblée et ses caractéristiques Développer leur raisonnement clinique S'approprier les transmissions ciblées comme outil de communication, de traçabilité et de gestion des soins Utiliser les transmissions ciblées de façon dynamique et singulière, pour chaque personne soignée S’inscrire dans une démarche d’évaluation de l...

• Comprendre le rôle et les attributions du CHSCT pour exercer pleinement son mandat • Connaître les méthodes à mettre en œuvre pour prévenir les risques professionnels et améliorer les conditions de travail. • Savoir comment s’organiser pour accomplir ces missions.

• Comprendre le rôle et les attributions du CHSCT pour exercer pleinement son mandat. • Connaître les méthodes à mettre en œuvre pour prévenir les risques professionnels et améliorer les conditions de travail. • Savoir comment s’organiser pour accomplir ces missions.

Concevoir, animer et évaluer les formations de Sauveteur-Secouriste du travail

• Comprendre les enjeux de la prévention en matière de santé et sécurité au travail. • Identifier le rôle des différents acteurs. • Connaître les pouvoirs et prérogatives d’un CHSCT et de ses membres.

- Savoir coter de façon adéquate chaque acte de soins effectué en cabinet ou chez le patient en concordance avec la NGAP. - Connaître la responsabilité des infirmiers libéraux ainsi que les contentieux en lien avec la cotation des actes infirmiers - Appréhender les cotations complexes (les cumuls de soins…)

- Comprendre le fonctionnement de nos corps - Découvrir et faire l’expérience des postures, techniques et outils, - - Comprendre et sentir le rechargement physique, le lâcher prise et la récupération émotionnelle - Constituer sa boite à outils personnelle.

- Comprendre l'intérêt de l'hypnose dans sa pratique soignante, les situations dans laquelle elle peut être utilisée, les résultats que l'on peut espérer et ses limites. - Comprendre l'induction hypnotique et les différentes étapes de l'accompagnement et initiation à sa mise en pratique. - S'initier à la communication thérapeutique ou hypnose conversationnelle

Comprendre l’agressivité et la violence Reconnaître et analyser les différentes formes de violences cliniques et psychopathologiques des conduites agressives et violentes Prendre conscience, reconnaître et évaluer les signes d’une situation à risque Identifier les mécanismes mis en jeux dans l’escalade de l’agressivité Réfléchir à son propre comportement afin d’ad...

- Actualiser ses connaissances en matière d’anesthésie : techniques et pharmacologie - Actualiser ses connaissances en matière de ventilation - Actualiser ses connaissances dans la prise en charge et le traitement de la douleur postopératoire - Identifier les situations à risque - Maîtriser les gestes d’urgence

Identifier les RPS comme un risque professionnel Acquérir des connaissances sur la notion des RPS et différencier les familles de RPS Comprendre les liens entre le travail, les RPS et leurs effets sur la santé des salariés et l’entreprise Appréhender la démarche générale de prévention des risques professionnels et identifier les 3 niveaux de prévention

• Acquérir les notions élémentaires d’anatomie, de physiologie et de psychologie en lien avec la fonction respiratoire • Prendre conscience des répercussions sociales et psychologiques de l’insuffisance respiratoire et de la trachéotomie • Connaître les éléments de surveillance de la trachéotomie • Pratiquer te maîtriser les gestes techniques de l’aspiration trache...

✚ Connaître les données générales, réglementaires et techniques en matière d’hygiène, de sécurité et de prévention des risques professionnels. ✚ Appréhender les principaux risques de l’entreprise, les évaluer, les analyser pour mieux agir. ✚ Mettre en oeuvre et suivre une démarche de prévention. ✚ Analyser les accidents et incidents. ✚ Etre force de propositio...
Quelques éléments de contenu
Bilan individuel des facteurs personnels en jeu. Formell s'engage au strict respect de la vie privée de chaque stagiaire. - Théorie : • Identifier les situations de souffrance au travail o les RPS aujourd’hui en France et en Europe • Les acteurs concernés Attitudes de communication et de soins Exigences législatives et réglementaires : • Préparation d’une session de formation de SST. En tant que soignant, nous sommes confrontés, dans notre pratique quotidienne, au corps de l’autre et à la dimension thérapeutique du toucher. Managers, RH…. et tout personnel médical, paramédical, social…. ayant à identifier et gérer des contextes de Burn out et souhaitant mener à bien leurs missions • La législation et la jurisprudence • Personnalités et stress. • Connaître les méthodes à mettre en œuvre pour prévenir les risques professionnels et améliorer les conditions de travail. • L’HACCP Déterminer les méthodes, outils et moyens de l’encadrant. Les violences • Les conditions d’un accueil réussi - Les contentieux liés à la confraternité entre infirmiers • Les effets et conséquences. - Les effets à court terme du travail sur écran : • Reprendre sans délai les manœuvres de réanimation 4. Le harcèlement Secrétaires médicales • La fiche de poste Les principaux textes. (loi de 1991). • Attributions 1/ Contexte réglementaire de l'évaluation des risques au poste de travail • Notion de danger grave et imminent • Délivrer le choc PARTIE 2 (1 jour) Utiliser les transmissions ciblées de façon dynamique et singulière, pour chaque personne soignée • Mettre en oeuvre les outils et les moyens nécessaires pour faire du temps repas un moment de convivialité et de relation à l’autre tout en respectant les régimes et en prévenant le risque de dénutrition • La déshydratation Analyses de pratiques professionnelles Tous professionnels de l’entreprise Mise en place du mode opératoire de l’accompagnement par le toucher Pratiques Tout personnel. Tout personnel d’un établissement sanitaire, social ou médicosocial. - L’accès aux dossiers patients - Diagnostic de ses pratiques professionnelles - Le suivi de la mission de CSPS - Illustrations Public invité: Toute personne susceptible de prendre en charge un patient trachéotomisé - Connaissance du risque chimique : Un certificat de formateur PRAP est délivré au stagiaire qui a participé à l’ensemble de la formation et a fait l’objet d’une évaluation favorable. • Accompagnement du stagiaire dans la formalisation du bilan individuel d'activité attestant de l’implication du professionnel à ce programme de DPC • Décrire son implication dans le programme de DPC Créer un lien de qualité avec la personne dépressive et son entourage • Végétarienne 4- Environnement juridique et textes relatifs à l'hygiène et à la sécurité En amont de la formation, un pré-diagnostic sera réalisé par le formateur-conseiller. - Participer à la mise en oeuvre des plans sanitaires. • BSD. VALIDATION • Mesures de prévention collectives et individuelles adaptées Le harcèlement moral • Composition du Taux Accident (TA% masse salariale) et son impact sur l’entreprise • Le référentiel de formation Coût des accidents du travail • Formation. • Les 5 étapes de l’épuisement professionnel. • La victime se plaint d’une plaie qui ne saigne pas abondamment. Tout public de découvrir des nouvelles techniques de toucher Définition d’axes d’amélioration • Notions sur les valeurs limites d’exposition professionnelle Saisir les données dans l'outil SARA  Les actions d’amélioration à mettre en œuvre • Programme de management 1ère demi-journée (Intervenant Diététicienne Nutritionniste) - Mesure des écarts avec la pratique - La réglementation MAINTIEN - ACTUALISATION DES COMPÉTENCES (RECYCLAGE) > Quels objectifs faut-il se fixer ? • Pratique :le stagiaire identifie une situation d’urgence et la conduite à tenir • Violences internes et externes 1.1. Les dangers microbiens. • Présentation des outils proposés Identifier les différents comportements pour être capable d’adapter son attitude. 1. L'étiquetage des produits alimentaires - Les solutions au niveau de l’entreprise Les obligations de l’entreprise des salariés. Apports Théoriques Aucun. Bilan de formation Personnes ressources de l'entreprise (salariés) - Le centre du conflit et la durée Connaître leurs avantages et leurs limites. Gérer l'environnement du patient avant, pendant et après les soins inhérents à la VVC, Au Picc Line ou à L’alimentation Parentérale • Le traumatisme du dos, du cou et/ou de la tête. A l’issue de cette formation, le participant sera capable de : Bilan de formation 2. Le Document Unique : 5 Nutrition et maladie d’Alzheimer Les caractéristiques des substances - Actualiser ses connaissances en matière de ventilation • La détection des risques d’atteintes à la santé et leurs liens avec les éléments déterminant l’activité physique. Comprendre le fonctionnement de la mémoire Présentation générale : > Comment contrôler les performances - les responsabilités civiles et pénales du chef d’entreprise ; la faute inexcusable • Les facteurs et les causes identifiées. • La diversité des risques chimiques. - La faute de négligence • Quiz d’évaluation des connaissances de fin de programme  Le programme suivi • Récupération et régulation de la tension nerveuse 2- Création, renouvellement et fonctionnement • L’activité physique dans sa situation de travail. Composition, rôle et missions. - Principe de sécurité physique et d'économie d'effort. Un certificat PRAP est délivré au stagiaire qui a participé à l’ensemble de la fomation et a fait l’objet d’une évaluation favorable. • Connaitre règles fondamentales d’hygiène afin d’adopter des pratiques favorable à la sécurité alimentaire des personnes dont elles ont la charge • Les Fiches de Données de Sécurité 4. Agir efficacement sur les risques psychosociaux - Les entreprises (PPSPS, sous-traitance...) > Comment faire Diagnostic HSE - Les risques psychosociaux, Les accidents du travail Le déroulement de la visite du CHSCT Les principaux risques professionnels : TMS – CMR – RPS – Chute – bruit – routier • Les groupes d’aliments Plus qu'un simple apport de connaissance, la formation est axée sur le développement des compétences et de l'attitude en matière de prévention. • Les TIAC • La victime ne répond pas, elle respire • Le DAE chez l’enfant de 1 à 8 ans - communication interne et externe - les principaux textes/code du travail (loi de 1991) • Les indicateurs objectifs, sociaux et de santé Approche globale du vieillissement et de l’animation • Pratique : les stagiaires analysent les indicateurs d‘un rapport HSE, déterminent un tableau de bord qui serait pertinent dans leur entreprise • Prise en charge alimentaire du malade - Le réseau, les démarches • De quoi se compose t il ? • Défibrillation précoce Comprendre l’agressivité et la violence • Mettre en œuvre une démarche méthodologique s’appuyant sur des outils d’analyse et d’évaluation des conditions de travail - les principes généraux de la prévention • La démarche pédagogique spécifique pour l’enseignement du SST. Formation complète et dynamique. Etude de cas • Le burn-out o Le réveil pédiatrique - Traitements - Les Visites d'Inspections Communes de développer les outils nécessaires pour aller plus loin dans la relation avec les patients en difficulté - Les besoins identifiés par le professionnel • L’alimentation et les textures modifiées - La victime se plaint d’un malaise : 1. Connaître la législation INCO et le code de la consommation • Revue de direction Pour les assumer, elle doit savoir, organiser son temps, hiérarchiser et gérer les priorités, mettre en place des projets, s’adapter régulièrement aux besoins du patient, des familles, aux attentes du personnel. Savoir gérer son stress et celui de l’équipe, avoir de bonne capacité à communiquer autour des orientations institutionnelles, savoir évaluer les actions mises en place. L’analyse d’une situation de travail. Maitriser l'orthographe des termes techniques spécifiques. • Le comportement Contact Inter : Sylviane ALLAIN 05 61 31 56 61, sylviane.allain@croix-rouge.fr Evaluation des connaissances théoriques (par QCM) et cliniques (mise en situation) Prendre conscience que le mal-être est néfaste à l’individu, mais aussi à la performance. - composition et champ d’application dans l’entreprise - Techniques d’analyse, d’exploitation et moyens d’actions : Aucun. • Faire un entretien annuel. Sécuriser le fonctionnement de l’entreprise : biens et personnes • La plaie grave. La démarche clinique infirmière • Les arrêtés du 19 mars 1993 et du 26 avril 1996 - élaboration et planification d’une politique de prévention - Mettre en place un programme d’actions de prévention. • Être acteur de la prévention des risques liés à son métier. • Le dispositif de validation des formateurs SST. embarqué…). Le coût des Accidents de Travail Loi 91-1414 Préventions des risques professionnels Comprendre le règlement REACH. Acquérir les connaissances nécessaires à l’identification d’une urgence médicale et à sa prise en charge en équipe, en utilisant des techniques • Techniques de relaxation adaptées à la fonction • Les nutriments • fiche de suivi d’actions d’amélioration formalisées • L’identification des données. • Les accidents de travail, de trajet, de mission et les maladies à caractère professionnel. Entraîner les participants de façon pragmatique - Sortir progressivement de l’état de stress et de son cortège d’effets négatifs. Les principales références applicables en santé sécurité au travail • Qui prévenir (organisation des secours en entreprise). Agrée par votre Dirrecte • Les moyens de lutte contre les microbes Chef d'entreprise, salarié • Moyens d’action et de prévention • Fiches de données sécurité. La législation s'impose à tous mais elle évolue et est de plus en plus complexe. Cette formation vous conseille pour bâtir une étiquette ou pour actualiser vos connaissances. • L’organisation, le rangement, la gestion des stocks • La compression locale. - Les thématiques proposées par la certification - Les conséquences sur la santé Champs d’application. - Les Dirigeants, Managers, Responsables, … concernant leurs propres efficience et celle de leurs équipes. • Gérer la priorisation des processus selon l'activité  fiche de suivi d’actions d’amélioration formalisées • Phrases conventionnelles.  Les dispositifs médicaux : Classification, Indication et utilisation des classes thérapeutiques Certifiée par l'INRS • Participer à la réalisation et à l’animation d’un projet de formation PRAP intégré à la démarche prévention de l’établissement. Identifier les pratiques managériales permettant de conjuguer performance et bien-vivre au travail. - Protection de la santé - Situer son rôle d’acteur de la prévention sur son lieu de La responsabilité pénale en matière de santé au travail. Le cadre juridique des RPS et les enjeux liés au Document Unique. Domaine : Risques Activité Physique - Ergonomie ou l’Analyse du travail réel : • La méthode participative d’avoir une réflexion éthique sur cette approche du soin dans le respect de l’autre, de soi et de ses limites • Pour l’ensemble des acteurs Formation conforme au code du travail pour les membres du Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Condition de Travail - Les priorités des actions pour réduire les risques. • Evaluer les facteurs de stress Comment réaliser don Document Unique - Les moyens d’actions : crédit d’heures, formation, recours aux experts... Les acteurs de la sécurité 3. Identifier les risques : • Les définitions : danger, risques, … - les partenaires de la prévention (inspecteur et médecin du travail, ANACT, CARSAT … La communication en entreprise. ― le poids ou le volume Ainsi, à travers ce programme DPC, chaque participant pourra développer son raisonnement clinique et parfaire la rédaction de transmissions ciblées. Au-delà, ce temps de regroupement sera l’occasion d’engager une réflexion collective vers une méthodologie et un langage commun à tous les professionnels concernés, pour rendre plus pertinente la démarche clinique et la trace laissée dans le dossier de soins. • Pôle clinique neurosciences CHU Toulouse site de Rangueil Comment et pourquoi enquêter ? • Pratique : les stagiaires définissent un projet et choisissent un référentiel. Connaître les grandes typologies de problématiques • Le bruit  Evaluation et prise en charge de la douleur 2.1. Notions de déclaration, agrément, dérogation à l'obligation d'agrément. - Repérer les situations susceptibles d'entraîner des efforts inutiles ou excessifs. - Réfection de pansement sur VVC - S’autoriser du temps pour apprécier les bons moments et tous les bonheurs à partager ensemble - Comment et pourquoi enquêter ? • Comment évaluer son stress ? • Différentes étapes de mise en œuvre du SMI HSE - Impacts sur la santé Les Fiches de Données de Sécurité Frais de restauration au CFI inclus • Accompagnement du stagiaire dans la formalisation du bilan individuel d'activité attestant de l’implication du professionnel à ce programme de DPC • Décrire son implication dans le programme de DPC S'approprier les transmissions ciblées comme outil de communication, de traçabilité et de gestion des soins Tout professionnel confronté à la pression et au stress dans l’exercice de son métier. - S’aider du réseau de professionnels concernés : médecin du travail, … Quiz d’évaluation des connaissances de début de programme Présentation du programme (objectifs, déroulement, modalités, ...) et des critères d’évaluation de son efficacité Les actions de prévention en entreprise. 1.2. Les autres dangers potentiels : Techniciens, agents de maîtrise, Cadres…. Délégués du personnel, Membres du CHSCT Les acteurs internes : direction, encadrement et salariés - Le réglage des sièges. 5- Acteurs de la prévention et de la sécurité au travail - Evaluation : • La composition du CHSCT et les rôles de chacun. Participer activement et efficacement au CHSCT • Les notions d’anatomie. Les mesures correctives et préventives • Les obligations de l’employeur Les enjeux du développement durable : risques et opportunités o les RPS en chiffres - Le matériel MAINTIEN - ACTUALISATION DES COMPÉTENCES (RECYCLAGE) • Selon Hans Selye (définition physiologique) • La formation au poste de travail • Le sauvetage-secourisme du travail. Satisfaire aux obligations du code du travail. • fiche de suivi d’actions d’amélioration formalisées - Utiliser le matériel d’immobilisation adapté à un traumatisme. • Les poumons - Méthodes et analyses des pratiques - La mécaniques humaine : Cette méthode consiste à évaluer le management, la mise en œuvre - Amélioration du délai de prise en charge de l’urgence dans les services - Manipulation de pompe d’alimentation parentérale • Connaître et adapter les techniques préconisées en matière de sécurité physique et d’économie d’effort. - Importance des accidents du travail dus aux gestes répétitifs, manutentions et aux manipulations : ✚ Appréhender les principaux risques de l’entreprise, les évaluer, les analyser pour mieux agir. Objectif : identifier les risques professionnels afin : - Obligations spécifiques aux opérations de Construction / Rénovation • le cadre de l’action du CHSCT : rôle et missions, aspects réglementaires, aspects dynamiques en matière d’amélioration des conditions de travail La maladie professionnelles : le tableau 57. • Justifier des actions entreprises en conservant tous les documents susceptibles d’être demandés : - Appliquer les règles de protection face à un risque infectieux. - Enjeux sur la qualité de vie au travail, l’absentéisme, la santé au travail • Apprendre à se relaxer. Contribuer à la mise en oeuvre dans son entreprise de la prévention des risques liés à l’activité physique en proposant, de manière concertée, des améliorations techniques et organisationnelles et en maîtrisant les risques sur lesquels il est possible d’agir. • Les propositions d’améliorations de sa situation de travail, la participation à leur mise en oeuvre et à leur évaluation. La prise en charge thérapeutique et psychologique des troubles psychologiques et comportementaux • L’équilibre alimentaire - Causes et effets des risques psychosociaux Vous souhaitez être accompagnés dans votre suivi de projet PRAP ? Nos formateurs-conseillers sont à votre disposition (nous consulter). Personnel titulaire du certificat de Sauveteur Secouriste du Travail Savoir construire un plan de prévention • Equipement individuel. Être capable de gérer une situation accidentelle • Les problèmes de mastication et de déglutition • Compétence Apports cognitifs sur : Technique d’assistance respiratoire : la trachéotomie • Prise en compte des accidents • Le plan de nettoyage • Ce qui peut poser problème. • Identifier les dangers, les risques et les évaluer, prévenir leur manifestation. • Mettre le DAE en marche Apports cognitifs sur : • L’incendie. Cadre légal et responsabilités - LES ELEMENTS APPRENDRE EN COMPTE DANS LE SYSTEME DE MANAGEMENT : • Traiter les cas particuliers Public obligé : IDE • Fond et forme • Notions de portions : quantité, repères de consommation • Les réunions fréquences et obligations - D’établir les préventions et protections nécessaires - Les attributions du CHSCT : information, consultation, analyse, supervision et - identifier les enjeux ; définitions : AT, MP et accident de trajet • Permettre aux équipes de cantine de connaître les bonnes pratiques d’hygiène et les principes de remise en température pour une mise en application au quotidien. • Mémo pratique des techniques utiles. • Evaluation et hiérarchisation des nouveaux risques : prioriser - Les concepts à maîtrise : danger, risque, unité de travail. • Les risques collectifs : Aucun. Formation éligible au DPC • Le suivi et la vérification et validation des effets escomptés Le CHSCT - LES RESPONSABILITES EN MATIERE DE SANTE ET SECURITE : Domaine : Management Santé et Sécurité - Recommandations de bonnes pratiques ➢ Identification des problématiques de juridiques et des difficultés de chacun. Evaluation informelle des connaissances du groupe sur le droit des patients.  Les Voies Veineuses Centrales : spécificité du Picc Line - Exercices de mémoire immédiate, mémoire à court terme et mémoire à long terme • Comprendre la nécessité de porter les équipement de protection au cours des manipulations. 1-ACTION DE PRÉVENTION SANTÉ – NUTRITION • Quizz - L’obligation d’information médicale 3/ Outils : grille d'analyse, grilles de cotation des dangers et des risques, trame d'un Document Unique, ressources documentaires Méthodes d’apprentissage centrées sur l’analyse des pratiques et l’attitude réflexive Origine de la sécurité du travail - Le déroulement de la visite du CHSCT • Les effets sur la santé Nous élaborons des programmes sur mesures qui ont pour objectif de répondre aux besoins et attentes précis de la société commandant la formation. Le processus pédagogique sera adapté au contexte professionnel et au profil des stagiaires. - Les points essentiels dans le DCE • Maîtrise opérationnelle ou comment éviter les dérives dans les activités opérationnelles Personnels d’aide à domicile intervenant auprès de la personne âgée • Les techniques de lever-porter de charge. - Responsabilité du dirigeant L’animation : Les outils de l’organisation des soins santé. • Gestion. • Le lien entre l’alimentation et l’évolution de la maladie Personnels en contact avec des produits chimiques. • Sources du droit de l’Hygiène de la Sécurité et des Définitions et contexte - Synthèse : • Les limites de tolérance et les seuils d’alerte • La brûlure. - recueillir et analyser les données, prise de risque. Pourquoi ? Comment ? Etre en mesure de mettre en place une démarche de prévention des risques psychosociaux. 5. Proposer des actions de prévention : • Physiologie du stress 2 Alimentation et pathologies - Etre plus à l’aise pour demain et s’inscrire dans des projets ensemble • Exercices pratiques de mise en situation : - S’intégrer dans la mise en oeuvre des plans de secours et des plans blancs. Les Risques PsychoSociaux sont au croisement de la sphère personnelle et professionnelle. Face aux exigences de productivité croissante et de qualité totale, la souffrance au travail concerne de plus en plus de salariés. VALIDATION Maîtriser les techniques d’animation adaptées Réflexion éthique sur la pratique proposée Concevoir, animer et évaluer des formations de Sauveteur-Secouriste du Travail. - Les cumuls de soins au cours d’une même séance S’inscrire dans une démarche d’évaluation de leurs pratiques - Etapes de la démarche Le diagramme de cause à effet. • Elaboration ou mise à jour du livret d’accueil et d’encadrement - L'aménagement du poste de travail suivant les tâches : Mettre en place des stratégies d’action, des démarches et des outils. - Présentation orale, appuyée de documents reprenant les points-clés de la démarche de prévention. • Le contenu des Fiches de Données de Sécurité • Les problèmes de mastication et de déglutition 1.1. Les microbes apportés par l'homme • Les risques psychosociaux et la réglementation • L’alimentation et traitement AVK • Présentation des R.P.S : - La connaissance de solutions pour éviter les Burnout Le processus pédagogique sera adapté au contexte professionnel et au profil des stagiaires, il fera l’objet de travaux personnalisés . • Prévention de la déshydratation • Secourisme : • Présentation des critères permettant d'évaluer l'efficacité du programme - Identifier les facteurs risques psychosociaux dans le cadre du travail et leurs effets - Les majorations (MCI et MAU) Élaborer un projet d’accompagnement et de prise en charge de la personne dépressive AFGSU de niveau 2 à jour de recyclage. - Connaître la responsabilité des infirmiers libéraux ainsi que les contentieux en lien avec la cotation des actes infirmiers • Identification des signes. • Comportement alimentaire des enfants face à la nourriture Maintenir et actualiser ses compétences de formateur PRAP. - définition, terminologie • Cause immédiate de l’accident. • Savoir repérer les parcours de soins en lien avec les patients traceurs • La formation du goût - La santé au travail : éléments historiques et définitions. Travailler dans un meilleur confort psychologique et physique - La formation, l’information, le pouvoir de direction - La responsabilité civile • La victime s’étouffe. La formation initiale des infirmiers(es) permet de balayer un large éventail de compétences leur conférant ainsi la possibilité de prendre en charge des patients dans des contextes très différents. • Y a-t-il un bon et un mauvais stress ? - Améliorer l’efficience Individuelle et Collective. Maîtriser les moyens mnémotechniques classiques pour créer des activités pertinentes - Une prise de conscience du pouvoir d’action que chacun possède à son niveau, pour maîtriser ou améliorer sa propre situation vis-à-vis du Burn-out. (Comportement, Approche, Organisation Individuelle, …) • Règles et conseils d’hygiène alimentaire Savoir gérer la dynamique de groupe lors d’un atelier mémoire Pendant la formation - Porter un regard critique sur les situations de travail du point de vue de l'applicabilité des principes de base et des améliorations à apporter Savoir repérer les causes et connaître les différents moyens d’analyse. 7- Méthodes pour réaliser les inspections • La radioactivité. • Les comportements néfastes Savoir repérer les données nécessaires pour argumenter le compte Qualité • Éléments d’anatomie et de physiologie de l’appareil locomoteur. • L’intégration de la RSE dans l’ensemble de l’organisation - Outils utiles à chaque étape - les principes généraux de prévention Certifiée par l'INRS • Les obligations des salariés • Les moyens dont dispose un CHSCT. • Identifier les mécanismes et les sources du stress. - Les caractéristiques individuelles : - Pratique : sur un poste de travail. - attestation de présence • L’alimentation sans sel • La méthode participative - Quelles informations sur le document ? - Effectuer un relevage et un brancardage. • Notions sur la règlementation nutritionnelle (GEMRCN) - Appréhender les cotations complexes (les cumuls de soins…) La délégation de pouvoir. - Des thèmes abordés Ce temps permettra de faire un état des lieux des différentes pratiques et des outils utilisés afin de mieux cerner les difficultés rencontrées et les besoins des participants. - Alerter en fonction des procédures existantes. L’évolution de la réglementation. Ex.:  La psychologie du Travail : rôle et fonction. Outre une réglementation de plus en plus pressante, les donneurs d’ordre (notamment ceux des marchés publics) exigent au-delà des obligations juridiques que les entreprises investissent davantage dans le capital humain, l'environnement et les relations avec leurs parties prenantes. Ainsi, la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise s’impose comme un élément incontournable de la stratégie de l’entreprise. La formation de ses collaborateurs est un pré-requis à l’intégration opérationnelle de la RSE dans la culture de l’entreprise, dans ses processus et au sein de ses métiers pour en faire un véritable levier de performance durable. - Axes d’amélioration pour développer une pratique de bientraitance - Renseigner les fiches individuelles d’exposition - organiser la veille règlementaire Construction du Document Unique Le décret du 5 novembre 2001 (document unique) 1-1 L’équilibre alimentaire • Acquérir la méthodologie du patient traceur Cerner les moyens dont ils disposent pour mener à bien leurs missions • Prévoir des champs de ressources. • Les alarmes physiques, psychologies et intellectuelles et émotionnelles. - Acteurs du processus : répartition des actions entre managers, employés et spécialistes (sécurité, santé, hygiène, etc...) • Connaître l’entreprise, son organisation des secours et ses risques. - Historique : Quand le burnout a t-il été caractérisé, par qui, … Que se passe-t-il après ? AXES d'AMELIORATION MESURE D'IMPACT  attestation de présence • Comportements alimentaires des personnes âgées • Toute personne chargée de la conception et la mise en œuvre du Document Unique. 3.3. Les mesures de vérification (autocontrôles et enregistrements) Tout personnel des secteurs sanitaire, médico-social et social Acquisition d'une méthodologie pour répondre aux exigences réglementaires concernant les produits chimiques. - Les délégués du personnel dans les entreprises de moins de 50 salariés • Le rôle des modes de cuisson dans la préservation des vitamines et minéraux Matin : Rôle et missions du tuteur Rappel des bases réglementaires sur les agents chimiques dangereux - La réglementation Code du Travail : • Individuelle et ou collective • Connaître les produits chimiques utilisés dans le cadre de sa fonction. Questionner, combiner et interpréter les indicateurs santé, sociaux et de qualité. • Dangerosité des produits utilisés dans l’établissement (par les stagiaires) Place du compte qualité dans la certification 2014 et enjeux. Pilotage de la démarche - Enlever un casque intégral. AXES d'AMELIORATION MESURE D'IMPACT Du repérage des causes à l’élaboration d’un plan d’action • Décrire son implication dans le programme de DPC - Avoir moins peur de l’avenir en se donnant le droit de se faire accompagner - Les maladies professionnelles - Le signalement d’une situation de RPS: quand, à qui, comment ? - Loi de 2014 • Notions de risque, danger, prévention, protection La complémentarité entre transmissions écrites et orales - Technique de mise en place et les différentes voies d’abord • Audit de processus dans la visite de certification (PDCA) • Etablir un état des lieux, physique, psychologique, émotionnel… • Combinaisons possibles de dangers. • L’ergonomie de correction Le travail sur écran. • Analyse des déterminants de l’activité physique. • Analyse du contexte économique et social. Le développement de ses capacités d’accueil, d’écoute, d’empathie des personnes agitées • Les facteurs de stress (personnels, professionnels et sociétaux) • Connaître les méthodes à mettre en œuvre pour prévenir les risques professionnels et améliorer les conditions de travail. Appliquer les procédures médicales de mise en place d'une nutrition Les actions possibles en prévention. • Certifiée par l'INRS Sensibiliser le personnel à la nécessité d’observer les mesures de sécurité. • L’enquête après accident • Moyens de prévention Les membres du CHSCT repartent avec des réponses concrètes à leur problématiques. Ils acquièrent savoir, savoir faire et savoir être par la mise en oeuvre de méthodes pédagogiques différentes : réflexion de groupe et sous groupe, exercice pratique individuel et en sous groupe, apport partagé... • L’écoute active ou l’accompagnement de l’expression des émotions - Les enjeux de l’atelier mémoire Suivre la mise en œuvre des décisions précédentes Les principes de l’analyse. 2/ Les missions et le fonctionnement du CHSCT Enquêtes de satisfaction dématérialisées • SGH/REACH. 2.4. Quand porter les gants et le masque ? • Le stress et ses conséquences - Identification des formes de souffrance Les accidents du travail et les maladies professionnelles, dans le secteur de l’aide et du soin à domicile, ont été à l’origine de plus de 1,3 million de journées de travail perdues en 2008. Connaître les dangers chimiques - La mise en œuvre et le suivi des actions - Le stress, le harcèlement, les violences 3 Nutrition et maladie d’Alzheimer • Quiz d’évaluation des connaissances de fin de programme tout professionnel de santé Acquisition, perfectionnement de connaissances et de compétences • inventaire des risques liés à l’activité : analyse des risques, méthodologie, cas d’entreprise De la charge. • La réglementation dangereuse. Plus qu'un simple apport de connaissance, la formation est axée sur le développement des compétences et de l'attitude en matière de prévention. Aucun. - Obligations de Coordination en fonction des opérations Toute personne travaillant en zone ATEX (niveau 0, 1 ou 2). • Conséquences sur l’humain. • Quiz d’évaluation des connaissances de fin de programme 6- Les documents relatifs à l'HSCT dans l'entreprise o Le document unique Cette formation ne nécessite pas de prérequis. • Savoir gérer et canaliser ses émotions. Domaine : Risques Psychosociaux ― l'hygiène du personnel et des manipulations - Les liens avec le stress : • Les causes de la dénutrition Les actions possibles en prévention. S’impliquer dans la politique de prévention de l’entreprise. La politique de prévention et le CHSCT - Détermination de la catégorie de l'opération Intervenant du secteur de l’aide et du soin à domicile. Compétences visées : Aucun • Utilisation sur poste. - Participer activement et efficacement au CHSCT • La position latérale de sécurité. • Elaboration d’un guide pour évaluer les éléments incontournables (de bon sens) selon une activité (check liste ) - les interactions de sa fonction