Recevoir la newsletter

Le journal de la formation professionnelle

Les cours d’anglais non éligibles au CPF

Formation Toulouse

Alors qu’ils représentent 30% des demandes de formation, les cours d’anglais ne figurent toujours pas dans les listes de formations éligibles au Compte personnel de formation (CPF).

Seules des formations diplômantes ou qualifiantes peuvent être financées par ce nouveau dispositif, qui remplace depuis janvier 2015 le Droit individuel à la formation (DIF). Celles-ci doivent également figurer dans la liste établie à cet effet par la Commission nationale de la certification professionnelle (CNCP).

A la surprise générale, aucun apprentissage de langue vivante n’est proposé dans cette liste. Pourtant, d’après Natanael Wright, président de l’institut de formation à l’anglais Wall Street English, il suffirait d’intégrer à cette liste le TOEIC ou le BULATS, deux tests reconnus, pour que les cours d’anglais puissent être financés par le CPF.

Le ministère du Travail a précisé que ces tests seraient intégrés dans la prochaine actualisation de la liste, prévue à la fin du mois de février. En attendant, de nombreuses PME gèlent leurs formations, selon Jean-Michel Pottier, président de la mission formation et éduction à la CGPME. En plus de freiner la montée en compétence des salariés dont les fonctions exigent l’usage de l’anglais, cette situation génère un véritable manque à gagner pour les organismes de formation.

Auteur : Godefroy Picart

Partager cet article

Article précédent

Article suivant