Recevoir la newsletter

Le journal de la formation professionnelle

Le Ministère du travail annonce la formation gratuite des chômeurs de longue durée

Pôle emploi

Le nombre de chômeurs qui pointent à Pôle emploi depuis plus d’un an s’élève à 2,2 millions, soit 43% de l’ensemble des inscrits. Parmi eux, plus de 705 000 sont sur les listes depuis plus de 3 ans, un chiffre en augmentation de 19,1% depuis un an. Face à ce constat accablant, François Rebsamen a dévoilé, lundi 9 février, un nouveau plan pour aider au retour à l’emploi les personnes qui en sont le plus éloignées.

Parmi la vingtaine de mesures annoncées, le ministre prévoit que dès le mois de mars, tous les demandeurs d’emploi portant un projet de formation éligible au Compte personnel de formation (CPF) auront droit à une formation qualifiante gratuite.

Le ministre a levé les incertitudes qui planaient sur l’accès des chômeurs à ce dispositif, en précisant que le compte de chacun d’entre eux sera abondé de 100 heures par le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP), qui disposera à cet effet d’une enveloppe de 222 millions d’euros en 2015. Pôle emploi et les régions pourront apporter des financements complémentaires afin que la formation suivie par le demandeur d’emploi puisse être intégralement prise en charge.

Autres mesures relatives à la formation : la mise en place de deux nouveaux contrats de professionnalisation.

Le contrat de professionnalisation « nouvelle carrière », dont la période de formation sera plus brève que celle du contrat de professionnalisation de droit commun, sera proposé aux demandeurs d’emploi séniors ayant bénéficié d’une longue expérience professionnelle et devant adapter leurs compétences.

Le contrat de professionnalisation « nouvelle chance » sera adapté aux chômeurs très éloignés de l’emploi. Plus long que le contrat de professionnalisation de droit commun, il proposera un parcours de formation décomposé en deux phases : l'une permettant l'accès au socle de compétences (financement possible avec le CPF) et une phase de formation qualifiante proprement dite. Ces formations alterneront avec des périodes d'immersion progressive à un ou plusieurs postes.

Auteur : Godefroy Picart

Partager cet article

Article précédent

Article suivant