Recevoir la newsletter

Le journal de la formation professionnelle

Métallurgie : des besoins de recrutement élevés à horizon 2015-2020

L’Observatoire de la Métallurgie publie une étude prospective sur l’évolution des emplois et des métiers du secteur à horizon 2015-2020, réalisée conjointement par le BIPE et le cabinet Ambroise Bouteille.

Alors que les emplois industriels représentent en France une part de plus en plus faible de l’emploi total, les différents secteurs de la métallurgie continueront à recruter dans des proportions élevées, entre 115 000 et 128 000 par an d’ici 2020.

Les entreprises devront anticiper les changements auxquelles elles sont confrontées, notamment en recrutant de plus en plus de candidats qualifiés. Par conséquent, si tous les métiers sont concernés, les besoins de recrutement devraient se concentrer principalement sur les opérateurs qualifiés, les ingénieurs et cadres techniques.

Or les besoins en recrutement de jeunes pourraient dépasser les flux de diplômés sur certains métiers. Malgré le contexte économique, les tensions au recrutement resteront fortes notamment sur les métiers techniques qui souffrent d’un défaut d’attractivité résultant de leur image négative.

Les principaux enjeux pour les entreprises du secteur sont donc d’élargir les types de profils recherchés, de construire des parcours d’acquisition de compétences et de soutenir l’offre de formation.

Auteur : Godefroy Picart

Partager cet article

Article précédent

Article suivant