Recevoir la newsletter

Le journal de la formation professionnelle

Les impacts du Congé individuel de formation sur le changement de profession

Alors que le Centre d’analyses stratégiques (CAS) faisait récemment état du peu de succès du dispositif, le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP) estime que le Congé individuel de formation (CIF) répond aux objectifs visés par les partenaires sociaux en matière de changements de professions.

Selon un rapport du FPSPP publié le mois dernier, les bénéficiaires du CIF se recrutent dans un éventail très large de professions d’origine. Le secteur qui recrute le plus de bénéficiaires du CIF est celui de la santé, notamment à des postes d’aides-soignants, assistants médicaux et auxiliaires de puériculture. De nombreux bénéficiaires du CIF sont passés d’une profession liée à la conduite de véhicules à une autre.

Les passerelles se concrétisent souvent par un changement important de profession et de domaine d’activité, mais dans de nombreux cas la transition se matérialise par une progression verticale depuis le métier ou le secteur d’origine.

Auteur : Godefroy Picart

Partager cet article

Article précédent

Article suivant