Recevoir la newsletter

Le journal de la formation professionnelle

Hôtellerie-restauration : le « permis de former » est désormais obligatoire

formation Depuis le 1er août 2013, les employeurs du secteur de l'hôtellerie restauration qui souhaitent recruter un jeune en alternance doivent être titulaire d'un permis de former ou le passer dans les six mois suivant l'embauche.

Tous les maîtres d’apprentissage ou tuteurs n’ayant jamais encadré d’alternants sous contrat de travail, ou qui n’en ont pas encadré au cous des 5 dernières années, devront suivre une formation initiale de 14 heures et suivre tous les trois ans une formation de mise à jour d’une durée de 4 heures. Cette formation leur permettra d’obtenir un permis de former, les autorisant à accueillir de jeunes apprentis ou des jeunes en contrat de professionnalisation. Pour la première année d’application de cette nouvelle obligation, les tuteurs ou maîtres d’apprentissage disposent d’un délai de 6 mois à compter de la signature du contrat en alternance pour suivre cette formation.

Le permis de former a pour objectif principal de retenir et valoriser les jeunes alternants dans un secteur marqué par un fort taux de défection : seuls deux tiers des apprentis restent dans le métier alors que l’hôtellerie-restauration est en déficit de main d’œuvre. La revalorisation de l’image du secteur auprès des jeunes devra passer par l’amélioration de l’accueil des alternants dans les entreprises, le renforcement des liens entre entreprises et centres de formations, ainsi que des relations entre enseignants, formateurs, alternants et professionnels.

Auteur : Godefroy Picart

Partager cet article

Article précédent

Article suivant