Recevoir la newsletter

Le journal de la formation professionnelle

5 conseils pour choisir son organisme de formation

Godefroy Picart

Qu’il s’agisse de grandes ou petites entreprises, la personne en charge de la formation est souvent amenée à rechercher un nouvel organisme de formation. Soit parce qu’une nouvelle thématique a été introduite dans le plan de formation, soit l’organisme de formation habituel n’apporte pas entière satisfaction, ou bien les salariés à former souhaitent changer de cadre.

Il est important de s’investir dans cette recherche, car les organismes de formation les plus sérieux et compétents ne sont pas forcément les plus visibles. Une fois l’organisme identifié, il faut encore évaluer la qualité de ses prestations et sa capacité à s’adapter au mieux aux contraintes de l’entreprise et des stagiaires.

Les responsables de formation sont nombreux à exprimer un fort mécontentement quant au manque de garanties sur la qualité des organismes de formation. A tel point que certaines entreprises réduisent leur recours à la formation continue de peur de voir leurs salariés en revenir insatisfaits et mal formés.

C’est oublier qu’une formation est une prestation de services comme une autre : il n’est pas compliqué de récolter soi-même des informations pour se faire une idée fiable de la qualité d’un organisme avant de lui confier la réalisation d’une formation. Cela demande seulement un peu de temps et de méthode.


1. Bien définir la priorité entre la qualité et le prix
Avant de consacrer du temps à une étude de qualité, il faut avoir les idées claires sur ce qui est attendu de la formation. Si celle-ci est considérée par l’employeur comme une contrainte dont le prix doit être le plus bas possible, alors le choix de l’organisme peut se faire par une simple comparaison de devis.

2. S’orienter vers une typologie d’organisme adaptée aux contraintes de gestion de l’entreprise
L’organisation interne de l’entreprise vis-à-vis de la gestion de la formation doit être prise en compte dans la décision de faire appel plutôt à un grand organisme de formation très intégré, ou bien à un petit organisme de formation indépendant, ou encore à un prestataire de services dont l’activité de formation est marginale.
Si l’entreprise n’est pas structurée pour gérer efficacement le traitement administratif et logistique de la formation, elle aura tendance à écarter les formateurs indépendants qui ne proposent pas de prendre en charge ces aspects. A l’inverse, une entreprise qui accorde beaucoup d’importance à la réactivité de l’organisme de formation aura plutôt intérêt à faire appel à une petite structure.

3. Tenir compte des attentes des stagiaires
Lorsque les personnes à former sont déjà compétentes sur le sujet de la formation et souhaitent se perfectionner sur des points très techniques, alors le choix de l’organisme doit privilégier le degré d’expertise du formateur. Si les stagiaires craignent de s’ennuyer dans un cours magistral, alors l’ingénierie pédagogique revêt toute son importance : l’organisme de formation doit être compétent pour mettre en scène les apprenants (mises en situation filmées, jeux de rôles, etc.). Si les stagiaires sont exigeants en matière de consolidation des enseignements, les organismes assurant un suivi personnalisé post-formation sont les plus pertinents.
De manière générale, même lorsque le projet de formation émane de la direction, il est très utile de consulter les personnes à former pour orienter le plus possible le choix de l’organisme de formation en fonction de leurs attentes.

4. Challenger son interlocuteur
Suivant la taille de l’organisme de formation, l’interlocuteur privilégié de l’entreprise peut être un commercial, un responsable pédagogique ou bien le formateur lui-même. Dans tous les cas, il faut prendre le temps de dialoguer avec cet interlocuteur. Quelle que soit sa fonction dans l’organisme, celui-ci doit être en mesure de renseigner précisément sur le profil du formateur, les grandes lignes de la formation, les impacts envisagés de la formation sur le travail des stagiaires, les modalités pratiques.
Le meilleur moyen d’évaluer la compétence de l’organisme de formation sur la thématique de formation d’intérêt est de se substituer mentalement au futur stagiaire et de poser des questions sur le contenu même de la formation. Si, au sortir d’une telle conversation, l’on a acquis quelques connaissances utiles, cela démontre l’expertise et le savoir-faire pédagogique de l’interlocuteur.

5. Consulter quelques références clients
Evidemment, les personnes les mieux placées pour parler de la qualité d’un service sont les clients du prestataire. Or, peu d’entreprises consultent les références des organismes de formation car cela demande du temps et l’on n’est jamais assuré de l’objectivité du client consulté, du moins dans le cas général où les coordonnées de ce dernier sont communiquées par l’organisme de formation. Cela est regrettable car il suffit d’un peu d’organisation et de méthode pour remédier à ces difficultés : faire prévenir par l’organisme de formation les clients à contacter, construire une fois pour toutes un questionnaire type, poser quelques questions visant à percer la subjectivité.

Certes, adopter une telle démarche pour le choix d’un organisme représente une quantité de travail non négligeable, mais il s’agit d’un investissement rentable pour peu que l’atteinte des objectifs requière une formation de qualité. De plus, le responsable de formation a tout à gagner à capitaliser sur ce travail de sélection en communiquant à ce sujet auprès des personnes à former : d’une part, cela peut se faire naturellement au moment de les interroger sur leurs attentes vis-à-vis de la formation, d’autre part cela contribue significativement à les mettre dans de bonnes dispositions pour s’investir dans le projet de formation et contribuer à sa réussite.


A propos de l'auteur :

Godefroy Picart

Godefroy Picart est le gérant de la société LeGuideDeLaFormation.com, spécialiste toulousain de la mise en relation entre les entreprises et les organismes de formation. Son expérience en matière de commercialisation de formation s'accompagne d'une compétence marketing propre à ce secteur d'activité de par l'animation du site internet www.leguidedelaformation.com, 1er annuaire de formation professionnelle continue en Midi-Pyrénées.

Partager cet article

Article précédent

Article suivant