Recevoir la newsletter

Le journal de la formation professionnelle

La formation à 50 ans ?

Formation Toulouse

François Rebsamen propose un nouveau contrat de professionnalisation aménagé pour les seniors.

Le Ministre du travail a présenté aux partenaires sociaux, le 23 juin, les grandes lignes d’un plan visant à aider les personnes de plus de 50 ans à poursuivre leur activité ou leur donner accès à une nouvelle carrière. Les contours précis de ce « Plan seniors » devraient être définis lors de la conférence sociale des 7 et 8 juillet.

Le nombre de demandeurs d'emploi de plus de 50 ans inscrits en catégorie A (sans aucune activité) à Pôle emploi n’a pas connu un seul mois de baisse depuis 2008. Les seniors ont désormais un taux de retour à l’emploi deux fois plus faible que les autres tranches d’âge et leur accès à la formation est plus faible, qu’ils soient au chômage ou salariés d’entreprises.

Entre autres mesures, François Rebsamen propose la création d’un contrat de professionnalisation « nouvelle carrière ». Le contrat de professionnalisation actuel serait adapté aux caractéristiques des demandeurs d'emploi seniors, en améliorant la rémunération et en définissant des formations adaptées.

Le Ministre du travail souhaite également amplifier le dialogue social sur les seniors dans les entreprises et dans les branches pour faciliter leur accès à la formation, inciter à des démarches de gestion active des âges notamment à travers la négociation des accords portant sur le contrat de génération.

Par ailleurs, une expérimentation sera lancée dans 5 régions pour aider les PME et TPE à adapter les conditions de travail aux âges de la vie. Enfin, dans le cadre du contrat de génération, la prime de recrutement d’un senior pourrait être doublée

Auteur : Godefroy Picart

Partager cet article

Article précédent

Article suivant